dimanche 14 février 2016

Chez EVIALIS, l’optimisation des performances de reproduction reste une priorité avec pour objectif l’amélioration de la rentabilité des élevages cunicoles.

« C’est dans ce but qu’a été revue la recette du LAPOFERTIL, l’aliment complémentaire de la gamme STARLAP bien connu pour son appétence exceptionnelle et pour agir aux moments clefs du cycle de reproduction » nous explique Joel DUPERRAY.

« Le LAPOFERTIL nouvelle recette a été enrichi en AO-ELITE un complexe antioxydant destiné à mieux contrôler la production de radicaux libres qui fatiguent l’organisme et le rendent moins performant » ajoute-t-il.

« Il faut le savoir, LAPOFERTIL avec AO ELITE est un véritable booster de performances et un investissement rentable pour les éleveurs de lapins, comme le démontrent les essais réalisé à la station expérimentale de St NOLFF et sur le terrain» conclue notre chef de marché, toujours en quête d’innovation et de progrès !...

  Téléchargez le Guide Lapofertil !

jeudi 30 juillet 2015

Succès confirmé pour les rencontres Starlap 2015

Confortées par sa première édition, les deuxièmes RENCONTRES STARLAP se sont déroulées avec succès le 11 juin dernier à l’abbaye de Villeneuve aux Sorinières en présence des éleveurs, techniciens et professionnels de la filière cunicole partenaires d’EVIALIS.

Pour Evialis, l’ambition de cette journée restait d’apporter à tous connaissances et éléments de réflexion à même de contribuer à la rentabilité et la pérennité du métier d’éleveur de lapins. Pour cette édition 2015, c’est donc un thème axé sur la nutrition qui a été abordé avec :

«Les fibres dans l’alimentation du lapin : rôle nutritionnel, intérêt pour la santé et l’équilibre digestif»

Trois sujets ont ainsi été abordés avec :

  • Mr Thierry GIDENNE Directeur de Recherche à l’INRA de Toulouse, expert et spécialiste des fibres a présenté une synthèse sur le sujet démontrant leur importance et le rôle déterminant qu’elles jouent pour la santé digestive du lapin...
  • Mr Jérémy GUIBERT, formulateur EVIALIS qui est intervenu pour présenter comment les fibres sont prises en compte dans la formulation des recettes lapin Evialis.
  • Mr Joël DUPERRAY, Chef de Marché EVIALIS, a présenté les différents aliments fibreux de la gamme STARLAP, leur historique, leur développement et leur intérêt en élevage.

Puis,ont suivi les interventions de François MARTIN, éleveur POITOU-LAPIN et de Guillaume HUFTIER technicien NORD LAPIN qui ont tous les deux témoigné des avantages et bénéfices retirés de l’utilisation des aliments FIBRACTIV, FIBRACTIV HW et FIBRE 37 HW en engraissement.

Les discussions se sont poursuivies à table dans une ambiance conviviale et l’après-midi s’est terminé par un bon moment de détente avec un spectacle de magie, « bluffant Â» et très « pro Â» !

Rendez-vous est pris pour l’année prochaine pour la troisième édition des Rencontres STARLAP, en espérant vous voir toujours plus nombreux !

mardi 19 mai 2015

Démédication de l'élevage

Démédication de l’élevage : une démarche au quotidien,fruit d’un travail d’équipe. Un témoignages éloquent.

Démédication de l’élevage : une démarche au quotidien, fruit d’un travail d’équipe. Témoignages.

lundi 18 mai 2015

Evialis, une marque de confiance

Evialis, une marque de confiance : pour agir en partenaire, à l’écoute

  • des éleveurs
  • et des groupements de producteurs.

Evialis : pour agir en partenaire, à l’écoute des éleveurs et des groupements de producteurs.

dimanche 21 septembre 2014

Les résultats en chiffres de l'élevage de lapins de M et Mme Martin...

Résultats gte EARL La VERNOUXAISE années 2010 à 1014 Fig 1 - EARL La Vernouxaise : Evolution de la démédication en maternité et engraissement Fig 2 - EARL La Vernouxaise : Evolution de la productivité à la vente Fig 3 - EARL La Vernouxaise : Evolution de la mortalité au nid et en engraissement
Fig 4 - EARL La Vernouxaise : Evolution du poids vif à la vente Fig 5 - EARL La Vernouxaise : Evolution du rendement Fig 6 - EARL La Vernouxaise : Evolution du nombre de sevrés

mardi 9 septembre 2014

Chez François et Sylvie MARTIN, la productivité se conjugue avec santé ! [ partie 1/4 ]

A l'EARL de la VERNOUXAISE, on pense « lapin » très souvent et depuis longtemps ; installés en 1990, ayant agrandi en 1998, François et Sylvie gèrent aujourd'hui un élevage de 500 cages mères en tunnel Abec Engraissement plein-air. Depuis leurs début, ils font confiance à leurs partenaires, Ciab-Poitou Lapin le groupement, Evialis pour l'aliment, Hycole pour la génétique et l'ALPM pour le débouché. A ce sujet, il faut mentionner qu'ils produisent du « Clovis du Poitou », un lapin régional certifié « Né, élevé, transformé en Poitou-Charentes, sans OGM », dont le cahier des charges a été établi en partenariat avec le groupement et l'abattoir. François a aussi des responsabilités extérieures puisqu‘il est membre de la commission technique Poitou Lapin et Président du BRILAP, l'interprofession régionale lapin de la région Poitou-Charentes au sein de laquelle il mène entres autres, des actions pédagogiques et efficaces pour la promotion et la consommation de viande de lapins.

De par leurs fonctions, François et Sylvie perçoivent donc très bien et avant l'heure les orientations qu'il est nécessaire de prendre pour être performant, rester dans la course et produire un lapin répondant aux attentes des consommateurs. Selon eux, « pas question de s'endormir sur ses lauriers !» Telle est leur devise qui explique pourquoi ils sont en permanence à la recherche de progrès. C'est ainsi que dès 2010, ils ont engagé une réflexion pour élaborer une stratégie visant à réduire l'usage des médicaments en élevage tout en augmentant leur niveau de performances.

Pour ce faire, ils se sont appuyés sur leurs partenaires par réaliser un audit de leur élevage et détecter les points et critères d'élevage susceptibles d'être améliorés. Entourés de Philippe Claye puis Cécile Onillon pour Ciab-Poitou Lapin, ils ont pu procéder à des changements, notamment en exploitant les préconisations techniques du groupement et les solutions nutritionnelles proposées par Bernard Altayrac et Joël Duperray pour Evialis.

En 4 ans, « ils s’en est passé des choses » à la Vernouxaise !... [ partie 2/4 ]

Jugez plutôt :

  • En 2010, estimant que « tout se passe et se décide en maternité Â» , Francois et Sylvie mettent en place 2 produits :

    • Le Lapofertil pour booster les performances des femelles aux moments clefs de leur cycle de reproduction
    • Le Bioclean Box, un asséchant destiné à assécher les nids tout en apportant une flore de barrière dans le but de diminuer les pertes au nid

  • En engraissement, ils ont décidé d’utiliser l’aliment Fibractiv Evolution l’aliment perisevrage de référence d’Evialis qui contient du Végéplus et de l'Aromaplus, extraits végétaux bénéfiques pour le système digestif et respiratoire respectivement ce qui a permis de supprimer tout médicaments du sevrage à l’abattage. Ils ont aussi procédé à un réglage fin de la pression à la pipette pour bien optimiser la croissance des lapins
  • L’année suivante, afin de gérer et prévenir les problèmes respiratoires en maternité, ils ont utilisé l’Aromaplus, un complexe aromatique composés d’huiles essentielles et de plantes aux vertus fluidifiante et expectorante. En parallèle, le cooling a été agrandi pour améliorer l’ambiance de la maternité en période chaude.

  • En 2012 , toujours pour booster les performances en maternité, ils ont testé avec succès l’aliment pré-sevrage Elite Plus pour renforcer les apports nutritionnels en fin de gestation et améliorer la qualité du lapereau à la naissance et au sevrage. Cela s’est accompagné de la mise en place d’un noyau GP pour diminuer le cout du renouvellement.
  • En 2013, ils ont travaillé sur la diminution du cout des extraits végétaux et mis en place le Primélite, une version plus aboutie de l’aliment Elite Plus enrichie en AO Elite, un complexe antioxydant visant à prévenir le stress oxydatif des lapines en production
  • Enfin depuis cette année, ils testent le Fibractiv HW, la version haute énergie du Fibractiv, avec pour ambition de donner un sérieux « coup de pouce Â» au poids vif et au rendement des lapins à l’engrais.

Les améliorations attendues par François et Sylvie sont là ! [ partie 3/4 ]

Ils sont fiers de produire des lapins qui depuis maintenant 4 ans ne reçoivent plus aucun médicaments !

Et les résultats sont là (voir tableau 1) !

  • Le coût des médicaments est nul en engraissement entre le sevrage et l'abattage et il a fortement baissé en maternité ou leur emploi se limite au strict nécessaire, en cas notamment de pathologie respiratoire déclarée. Sur la totalité de l’ élevage il a été divisé par 2.6 en 4 ans. Ainsi, entre 2010 et 2014, l'exposition aux médicaments a diminué de 34 % en maternité et de 71 % en engraissement comme le mesurent les indices IFTAr et IFTAr (Figure 1), une performance bien supérieure à la moyenne...
  • Les chiffres clefs de l’élevage tirés de la GTE Poitou Lapin montrent une amélioration sur la durée qui se traduit par :
    • Une productivité en constante progression avec 17.88 Kg /IA valorisés en 2014 contre 16.46 kg/IA en 2010 (Figure 2) avec notamment, une belle augmentation du nombre de lapereaux sevrés par lapine allaitante (Figure 6)
    • Un taux de mortalité très faible et stable en engraissement de  2 % en moyenne sur 4 ans (Figure 3)
    • Un poids vif à la vente et un rendement en carcasse augmentés, ce dernier étant largement au-dessus de la moyenne de son abattoir (+1 à 1.5 points) 
    • Le poids à la vente est passé de 2.476 kg en 2010 à 2.575 kg en 2014 (Figure 4)
    • Quant au rendement, il a augmenté sur la même période de 0.86 points (de 57.88 à 58.73 %) (Figure 5)


« Finalement, cette façon de travailler nous convient bien » [ partie 4/4 ]

« Finalement, cette façon de travailler nous convient bien et elle continue à porter ses fruits » souligne François. « Nous procédons par étape avec pour objectif final de continuer à progresser dans la démédication, cela fonctionne et nous a plutôt réussi » ajoute-t-il ,même si ,« il peut y avoir des périodes un peu plus compliquées et que personne n’est à l’ abri d’une erreur… »


C’est à Sylvie que revient le mot de la fin : « pas question de relâcher notre vigilance sur l’élevage, en particulier sur la maternité, qu’il faut surveiller comme le lait sur le feu ! Voilà le secret d’une stratégie gagnante ! »

mardi 24 juin 2014

Premières rencontres Starlap

Les 1res RENCONTRES STARLAP qui  se sont déroulées le 18 JUIN  à La Chapelle sur Erdre ont connu un vif succès puisque ce sont environ 70 personnes éleveurs techniciens et professionnels de  la filière cunicole en provenance de toutes les régions qui ont répondu à l'invitation d EVIALIS.

L’objectif affiché de cet évènement était clair : apporter des éléments de réflexion pour que chacun soit à même d’assurer la pérennité et la rentabilité de son activité dans le plein exercice de son métier. C’est ainsi que le thème retenu pour cette première était :

« le rendement, facteur de progrès pour la filière cunicole »

 Trois sujets ont ainsi été abordés avec :

  • Mr Joël DUPERRAY, Chef de Marché EVIALIS, qui a présenté une synthèse sur les  facteurs de variation du rendement en élevage de lapins en s’appuyant sur les nombreux essais réalisés sur ce thème par la R&D Evialis.
  • Melle Christelle KNUDSEN, étudiante en thèse du groupe GEC à l‘ INRA, qui est intervenu pour présenter ses travaux de recherche sur l’effet du niveau et de la qualité de de l’apport énergétique sur le rendement.
  • Enfin, Mr Christophe ROUSSEAU, Responsable des approvisionnements de l’ abattoir ALPM a apporté le point de vue de l’aval en présentant les enjeux du rendement pour son secteur ainsi que ses attentes et besoins en la matière.

En fin de réunion, un débat a permis de confronter les points de vue des différents acteurs de la filière.

Les discussions se sont poursuivis à table dans une ambiance conviviale sur un bateau croisière qui a permis de découvrir l’ Erdre, dans un cadre naturel et majestueux.

Rendez-vous l’année prochaine pour la 2e édition des Rencontres STARLAP, en espérant vous voir y nombreux !