« Finalement, cette façon de travailler nous convient bien et elle continue à porter ses fruits » souligne François. « Nous procédons par étape avec pour objectif final de continuer à progresser dans la démédication, cela fonctionne et nous a plutôt réussi » ajoute-t-il ,même si ,« il peut y avoir des périodes un peu plus compliquées et que personne n’est à l’ abri d’une erreur… »


C’est à Sylvie que revient le mot de la fin : « pas question de relâcher notre vigilance sur l’élevage, en particulier sur la maternité, qu’il faut surveiller comme le lait sur le feu ! Voilà le secret d’une stratégie gagnante ! »